La colonie de vacances que nous avons faite chaque année en décembre est déjà devenue une «institution». Au mois d’octobre, les enfants commencent à se demander s’il y aura de l’eau de Cologne!

Cette année, nous avions pensé à faire que pour les adolescents de ressentir les problèmes qui vivent dans nos quartiers: la drogue, l’alcool, l’absentéisme, le sexe, la dérive en direct. Dans notre voisinage il y a beaucoup de groupes d’adolescents marginaux que chaque jour nous trouvons coincés à l’enclos de notre maison.

Pour cette raison tout au long de l’année, nous avons accompagné un groupe d’adolescents, les garçons et les filles qui fréquentaient l’alphabétisation dans notre centre et dans l’école primaire voisine et avec cet accompagnement de plus près, encore augmenté notre souci de faire quelque chose à Aidez-les à grandir.

Mais au moment de l’inscription pour la colonie « la demande » des adolescents était plus faible et par l’insistance des enfants, nous avons fini par accepter de 8 à 17 ans. Le groupe a grandi plus tard dans les deux premiers jours et nous avons dû terminer les «postes vacants»: ils auraient atteint le nombre de 120!

Mais à la fin, nous avons été laissés avec un sentiment de grande joie: en regardant les expériences passées qui étaient très bonnes, tous ont été unanimes en disant que cette année a été le meilleur, en raison de l’implication que les enfants et les adolescents ont eu et l’esprit d’équipe qui régnait parmi les Moniteurs, tous les bénévoles, pas moins de 22 ans, pour la plupart des jeunes, les garçons et les filles et certains avec une expérience très riche en tant que catéchistes et animatrices de l’enfance missionnaire.

Comment travaillons-nous?

Nous avons fait quelques réunions de programmation et de planification conjointe. L’objectif que nous avons défini était de transmettre des valeurs à travers des activités récréatives, dans lesquelles chacun se sentait impliqué et pouvait développer sa créativité et ses capacités. À la fin Realizaríamos un festival préparé par tous les groupes.

Nous discernons les sujets et choisissons: le sport (valeurs et contre valeurs). Les droits de l’homme des enfants. Aussi les devoirs. Hygiène personnelle et bonnes manières. Sécurité routière. Écologie et environnement. Sexualité.

Quelle méthodologie?

L’objectif était de les impliquer dans la discussion des sujets et que ces fêtes et d’atteindre leur vie concrète et leurs intérêts. Nous devions trouver des méthodologies participatives pour les assimiler à des activités spécifiques. C’était comme « Comment apprendre en jouant »… Ainsi surgit les différents groupes d’intérêt dans lesquels chacun a été enregistré selon son désir: le football (beaucoup de disciples!). Chanter et danser. Poésie. Écologie.

 

Et vraiment le Festival a été un succès: plein de couleur et de créativité où les danses, la poésie, le théâtre, les compétitions et le football ont été le témoignage vivant de ce qu’ils avaient appris. Certaines mères présentes ont exprimé leur admiration pour voir leurs enfants montrer des compétences inconnues et beaucoup de gratitude pour cette occasion donnée aux enfants. Certains se sont même portés volontaires pour être moniteurs de Cologne l’année prochaine.

Lors de l’évaluation finale, les enfants, les adolescents et les moniteurs ont été unanimes à exprimer qu’il s’agissait d’une expérience inoubliable. (Voir les textes de l’évaluation écrite de certains moniteurs)

 La vie quotidienne de la colonie

1ère fois à 7H 30 m: dix minutes de prière tournant autour de chaque groupe.

Puis 15 minutes de gymnastique ont été suivies, exerçant les muscles et encourageant tout le monde. Nous avons eu de bons professeurs!

2ème moment: présentation des sujets en deux groupes, selon les âges. Certains films sur les droits de l’homme ont été présentés dans la réalité de la vie des enfants et des adolescents; Affiches et matériel pratique, comme c’était le cas de la journée de l’écologie dans laquelle tous ont été invités à chercher ce pour eux n’était pas dégradable ordures et de là, l’animateur bénévole a grandement encouragé cette formation.

3 º MOMENT: c’était le « Mata-bug » (le petit déjeuner), l’un des moments les plus attendus pour recevoir son pain au beurre et sucré et sa bouteille de soda « Fizzi ».

4ème moment: comme initialement chacun avait choisi dans quelle activité voulait travailler, chaque groupe a mis sa créativité à rendre.

 

« Avis clignote

  1. Bénévoles

«Ce qui m’a le plus marqué, c’est la participation des enfants et la collaboration entre les moniteurs… Aussi les témoignages donnés par beaucoup de mères sur ce que leurs enfants ont appris…

«C’était quelques jours où nous avons vraiment appris les uns des autres… La dynamique et l’interaction entre chacun d’entre eux a été un très grand apprentissage dans ma vie.

«Cette colonie m’a aidé à connaître mes capacités réelles… Il m’a aidée à me connaître à l’intérieur. Je ne savais pas non plus ce que j’étais capable de… Merci beaucoup, et Dieu d’une grande force aux sœurs de continuer cette noble mission d’éduquer. Merci beaucoup de m’avoir invitée. « Comptez sur moi. »

« Je l’ai beaucoup aimé parce que nous avons parlé de sujets, en particulier avec les adolescents que les parents n’ont pas à parler à leurs enfants et j’ai vu combien il est important de leur parler avec la vérité afin que

 

Vous pouvez ouvrir et voir le meilleur comportement dans la vie. « Merci à la colonie de nous avoir enseigné tant de choses. »

«J’ai déjà participé en tant qu’enfant de la colonie de vacances… Aujourd’hui, j’ai participé en tant que moniteur, c’est un signe qui a beaucoup travaillé pour éduquer, informer et encourager les vacances. J’ai vraiment apprécié l’expérience, de la planification, à l’évaluation quotidienne à la fin jusqu’à notre petit Big FESTIVAL! Mais je ne vais pas oublier la communauté d’amis et de frères que nous construisons et parlons dans notre groupe de théâtre, en bref: c’était merveilleux! Merci pour l’occasion.

« J’ai participé pour la première fois et j’ai d’abord accepté l’invitation, mais dans la planification initiale, j’avais peur de ne pas être en mesure de voir la responsabilité… Mais l’expérience que j’ai fait a dépassé mes attentes parce qu’il m’a aidé à aller me découvrir… « J’ai aimé tout ce que je regrette est le temps, parce qu’il était court… Il avait l’air de voir aux yeux des enfants dans les derniers jours qu’il valait la peine de partir à leurs amis… « .

«Cette invitation à participer à la colonie est venue à l’époque dont j’avais besoin. J’ai appris que la famille n’est pas seulement les liens de sang, mais aussi les gens qui nous traitent avec amour et la considération nous fait croire à la valeur que nous avons, même si les gens ne savent pas… L’activité que j’aimais était la poésie et le théâtre… Je suis heureux de découvrir que, outre le chant, je suis bon à déclamer, j’ai gagné des sourires sincères de « mes petits élèves de mon cœur ».

Évaluation des enfants

Il est difficile de présenter leurs évaluations dans le texte. Ils ont donc exprimé dans les dessins ce que les plus marqués étaient les films des droits de l’homme des enfants avant tout qui avaient une relation directe avec les situations qu’ils vivent ou qu’ils connaissent.

Remarque: la participation des enfants aux photos peut être mieux représentée.

Communauté missionnaire dominicaine

Mahotas-Mozambique

 

Share
Share
Share