Tout comme le prophète Isaïe s'est laissé demander et atteint avec la grande agitation de Dieu, je pense toujours qu'il n'arrête pas de me poser ces questions ponctuelles, qui ont besoin d'une réponse immédiate et ferme.

Tout au long de ma promenade religieuse, j'ai remarqué que chaque sœur assume le rôle du Messager du Christ aujourd'hui, à l'endroit où elle est.

Remarquable et surtout ici dans la mission, à l'endroit où nous sommes, j'éprouve une grande richesse, de l'expérience communautaire et de la composition de celui-ci, étant une communauté intergénérationnelle et interculturelle. Où chaque sœur va chercher un moyen d'harmoniser ce qui est, fait et croit, d'accepter l'autre avec leurs qualités et limitations, tout cela pour le bien des frères.

Je loue aussi le sacrifice que chaque sœur fait, de donner la joie à tous, les aidant à résoudre certains problèmes ou des situations, même si elles sont très fatigués ou même épuisés.

C'est cette façon d'être de chacune des soeurs qui m'anime et m'inspire de plus en plus à travailler dans la pastorale, partageant la foi-vie. Tout comme à l'hôpital, un endroit où j'ai la plus grande occasion d'écouter plusieurs situations douloureuses, avec mon désir d'être une voix prophétique. Car je suis conscient que je ne donne pas toujours la meilleure réponse ou solution (en tant que psychologue), par mes limitations, face à ce que chacun peut me présenter.

D'autre part, la célébration du centenaire de la vie de notre Congrégation, est plus une porte ouverte pour revenir à la Maldonado, sur nos traces de la foi et le témoignage que nos pères fondateurs nous ont quittés, ce qui arrive dans la mesure où j'ai renouvelé mon engagement à Rendez-vous à Dieu.

Reconnaissant humblement que tout cela arrive, non par ma force, non par ma propre volonté, mais par la grâce de Dieu que je ne peux nier.

(retirée de la lettre écrite demandant le renouvellement des vœux, novembre 2017)

Gilda Zacharie Húo juniora milange, Mozambique

[taille de la Galerie = "medium" IDS = "5750, 5748"]

 

Share
Share
Share